Bienvenue, Visiteur! Inscription RSS

(: [Humour] & [Blague] :)

Samedi, 2017-08-19
Accueil » 2012 » Août » 27 » Une histoire triste...
10:21 PM
Une histoire triste...
Tout commence à la naissance d'un garçon, en mars 1993. Dès qu'il fut né, une de ces tantes est morte, le même jour deux heures après, sa mère qui était donc la soeur, fut toute bouleversé quand elle l'appris. Alors, quand les anniversaires de l'enfant passaient, les proches le fêtaient 1 semaine après pour ne pas trop gâcher... Le fils de la tante, lui ne se retrouvait pas tout seul, sa grand-mère était encore là pour l'instant pour le garder avec une autre tante handicapé mental et physique. Pendant six ans, l'enfant grandit sans prendre conscience de tout ce qui c'était passait, mais, encore une chose se passa : le père se disputa avec les fille de la mère qui n'étaient pas les siennes, tout allait bien avec la mère mais ils décidèrent de se séparer définitivement en restant en contact pour ne pas embrouiller le petit. Alors, le fils allait un week-end sur deux chez le père, et ne se rendait compte de rien. Pour lui, le primaire apparut et surtout, un ami à l'age de huit ans, celui-là lui était cher car il lui apportait ce que le fils avait besoin : vengeance et patience, pendant exactement trois ans seulement car l'ami dû déménager. Alors, il fit tout deux dans une terrible colère, et c'est à l'âge de onze en que le fils s'exprima en pensant qu'il n'y a qu'un façon de se faire comprendre : le physique (se battre). Pendant un ans, il faisait que se battre, insulter les enseignant, répondait à sa mère, etc... Mais, un an après, en jouant au foot, il se fis tacler par quelqu'un de son âge, il se releva et en regardant de manière très énervé le garçon, il se calma tout à coup car l'autre lui proposa ces excuses en lui tendant la main et en jetant un sourire agréable, l'énerver s'en occupa gentiment, et en une journée, ils devinrent les meilleurs amis du monde, et aujourd'hui encore... Après sa, le fils en entrant chez soit, apprend une terrible nouvelle : la mort de sa grand-mère. Il fut d'abord triste pour sa grand-mère mais ensuite il se demanda où allez habiter la deuxième tante et son cousin... Après l'enterrement, sa mère vinrent le voire et lui dit : "regarde se que me donne ma mère, deux humains, ma soeur et mon neveu", le fils ne parla pas, et attendu lu jour ou ils venait vivre chez lui. Tout se passa bien pendant les six premier mois, mais vinrent les propos racistes et agressifs de sa tente et son cousin, oui en effet, d'abord le cousin prit possession de la mère, lentement, c'est comme si ils échangèrent les rôles (aujourd'hui aussi), après, le cousin essaya de repousser le fils tandis-que la tante le traiter de sale "race que je ne citerai pas" car on n'était pas de la même branche. Alors, l'enfant se défendit et exprima tout les opposé, sans victoire, alors un jour, à l'âge de quatorze ans, il se dit : "ma tante et handicapé physique, mais aussi mental, je lui pardonne donc, et mon cousin a été plus bouleverser que moi, je le pardonne aussi". Voilà, en murissant trois après, aujourd'hui, je suis l'enfant dont je vous est parlé, mon cousin vit encore chez moi, avec ma tante, c'est une souffrance que l'on ma donné, mais je me dit : "La vie est stratégique et la solitude est mon point fort, je peut donc survivre seul avec l'argent de ma mère uniquement, je n'ai besoin de rien d'autre, même si parfois la colère qui hante en moi surgis. Maintenant, j'ai changé, je suis calme et posé mais je continu ma vie en croyant qu'un jour, je serai celui qui servira à quelque chose et qui aura une famille qui s'occupera affectivement de moi."
Visualisations: 1671 | Ajouté par: HumourBlague | Note: 4.2/4
Nombre total de commentaires: 1
0   Spam
1 carole   (2012-10-20 9:52 PM)
con

Prénom *:
Email *:
Code *: